trouver ses clients
Productivité & Travail

Freelance: Comment trouver ses clients?

Pas toujours facile de trouver ses clients en étant freelance, il faut pas mal de persévérance lors des prospections qui peuvent s’avérer longue avoir d’obtenir les premiers résultats. Dans cet article, je vais te dire comment je trouve mes clients, du moins comment je les cherche. 

Je vais te présenter différents moyens afin de trouver clients. Ce sont des moyens que j’utilise moi, pour mon secteur d’activité, le community management / social média donc ces techniques ne peuvent pas forcément correspondre à tous mais j’espère quand même donner des idées à certains d’entre vous.

Les plateformes pour freelance

Il existe une multitude de plateforme pour freelance afin de mettre en relation des personnes, des professionnels qui cherchent des prestataires dans certains domaines particuliers afin de, la plupart du temps, réaliser des missions ponctuelles tels que du montages, de la captations vidéos, de la modération de réseaux sociaux ou encore de la rédaction et correction d’articles… Il y a en général une solution (voir plusieurs) pour tout les besoins. 

Sur la multitude de sites qui existent, je vais te présenter ceux que j’ai déjà utilisé et te donner mon avis purement subjectif sur ces derniers.

Malt plateforme pour freelance

Le premier outil que j’utilise est l’un des plus connus en terme de recherche de missions chez les freelance, c’est Malt. Simple d’utilisation, gratuit et rapide à mettre en place, après quelques informations à entrer, Malt est la plateforme qui m’a permis de décrocher mes premières missions.

Je t’avouerais que la première mission est la plus difficile à décrocher car ta page profil est vide. Quand je dis vide c’est parce qu’après les missions que tu as pu réaliser via la plateforme, on peut te laisser des recommandations, des avis (un peu comme tout les sites) qui ont impact au niveau de la décision des personnes qui viennent te solliciter, cela conforte leur choix.

Effectivement, voir un profil sans avis ou recommandation et un autre avec des avis positifs, de bonnes recommandations, nous savons directement vers qui la personne va se tourner. Et cela m’a un peu pénaliser au début, j’ai eu des sollicitations mais qui n’aboutissaient pas ou sans réponses. C’est ce point là justement qui fait que j’ai cherché d’autres plateformes car je trouvais que Malt était saturé, notamment par son succès auprès des freelances. Je sais pas si c’est pour mon cas, pour tout ce qui concerne le community management, la création de site internet donc n’hésites pas à t’inscrire à Malt. J’ai quand même décrocher ma première mission sur Malt donc pourquoi pas toi?

Autre plateforme que j’ai utilisé codeur.com. J’ai testé cette plateforme purement par hasard sans réellement connaître. Le principe est bien évidemment le même, il y a des annonces pour des réalisations de prestations et les freelances qui proposent leur service.

Sur cette plateforme, il y a une version gratuite et une version payante; j’ai testé la version payante grâce au mois d’essais. Elle permet de pouvoir répondre à 80 propositions par mois, de pouvoir voir les demandes avant les free-lances qui sont sur codeur.com en version gratuite et quelques fonctionnalités supplémentaires, cela pour 29e par mois pour la première offre. Je vais être honnête avec toi, je n’ai pas décrocher une seule mission via cette plateforme même en utilisant mes 80 crédits. Je parlais de Malt qui était saturé, là c’est encore pire. J’ai utilisé mes 80 crédits pour postuler à des demandes, j’ai eu 10 réponses en retour maximum dont 6-7 pour me dire que la mission était déjà attribué… J’ai donc finalement arrêter d’utiliser cette plateforme. 

Troisième et dernière plateforme, cette fois si plus orienté micro-services mais qui est très pratique notamment lorsque l’on débute, c’est 5euros.com. Cette plateforme rejoint sur certains points, les deux que j’ai cité précédemment mais à toute fois certains avantages que les autres n’ont pas.

Même principe que codeur.com, cette plateforme bénéficie d’une version payante et d’une version gratuite. La version gratuite te restreint sur certains aspects tels que la mise en page de tes propositions de services autrement dit tu peux seulement écrire du texte sans avoir de mise en forme (pas de vidéos, d’images, limite d’option dans tes services…). Sur 5euros.com, le principe est que des freelances (ou des pro) proposent leurs services via une annonce et les personnes qui ont besoin les sollicitent.

Tu te demandes pourquoi cette plateforme s’appelle 5euros.com? Les services que proposent les personnes commencent à partir de 5euros. En gros, les freelances proposent une première version à 5euros pour une prestation limitée qui peut convenir à ce que tu peux rechercher ou tester la qualité des services. Bien évidemment, tu peux ajouter des options en fonction de ta demande, c’est une sorte de prestation à la carte et c’est ce point la que j’ai bien aimé car parfois même pour soi, on peut avoir besoin d’une petite retouche d’image, un logo, améliorer son référencement, faire une bannière… Mais à l’inverse, tu peux aussi proposer tes services en fonction de tes compétences sans forcément que ce soit en relation avec ton activité principale. Par exemple, je suis plus axé réseaux sociaux et création de site internet mais je propose des services pour la suite Adobe Photoshop ou Illustrator. Il y a de tout et pour tout le monde. 

Voilà, je t’ai présenté les différentes plateformes pour freelance que j’utilise ou que j’ai pu utilisé. Je te conseille d’aller jeter un coup d’œil, cela peut toujours servir. Mais ce ne sont pas les seuls moyens pour trouver ses clients. 

Les réseaux sociaux pour trouver ses clients 

Il existe également des possibilités via les réseaux sociaux et quand je dis cela je pense notamment à Facebook et LinkedIn. Sur Facebook, de nombreux groupes sont ouvert afin de partager tes connaissances, tes conseils et surtout tes services. Je pense notamment au groupe «Entrepreneurs & freelances». Il en existe d’autres bien-sûr et je suis preneur si tu en connais d’autres, partage les moi en commentaire. 

LinkedIn, réseau social des « pro », permet également de trouver des projets très interessant notamment dû au fait qu’il y a un vrai aspect de recherche d’emploi sur ce réseau social. Seul bémol, pas mal de recherche en contrat CDD ou CDI. Mais pour mettre en relation, LinkedIn est parfait, pour construire son réseau et aussi développer sa visibilité auprès d’entreprises. 

La bonne vielle méthode du téléphone

Comment passer au travers des mailles du filet de la prospection pur et dur au téléphone? 

C’est un moyen de varier la prospection et surtout de varier ses clients. J’entends par la le fait qu’en général, au téléphone, j’ai surtout contacté des agences de communication. En effet, les agences de communication recherchent souvent des prestataires pour leurs clients ou pour eux même donc il ne faut pas hésiter à les contacter directement par téléphone (après un petit mail). 

Dernier moyen pour obtenir davantage de clients, ton réseau. J’entends par réseau, le fait de se construire un réseau autour de soi de personne pouvant soit collaborer avec toi, soit tes clients qui était en premier lieu, des clients pour une simple mission d’un jour ou deux et qui avec le temps, pourra te solliciter pour toute ses missions ou même te recommander. Lorsque je dis « collaborer » je sous entend le fait d’avoir des collaborateurs dans divers domaines, pas forcement le même que le tiens mais qui font qu’au final, le jour où tu auras un projet demandant par exemple plusieurs corps de métier, plusieurs types de prestations, tu auras déjà certains contacts qui feront que tu puisses proposer tes services. J’ai comme exemple pour cela les appels d’offres de collectivité par exemple que tu peux trouver sur des sites de mairies ou des sites qui référencent ces derniers tel que marchépublic.

Voilà mes méthodes pour trouver mes clients. J’en utilise encore, d’autres non mais ce que je te conseilles c’est de diversifier tes moyens de prospections afin de diversifier tes missions, tes projets et ainsi te la régaler dans ton quotidien de free-lance. 

Si tu as d’autres méthodes de prospection, partages les moi en commentaire et n’oublies pas de t’inscrire à la newsletter pour ne plus rien manquer.

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Newsletter

Rejoignez-nous et restez informé de toute l'actualité du GH Blog

%d blogueurs aiment cette page :