bureau d'un monteur vidéo
Tech.

Mon activité principale

Hello tout le monde, j’ai enfin décidé de vous parler de mon activité principale. Ce que je fais à plein temps, en dehors d’écrire des articles de blogs et toutes sortes d’autres choses dont je vous parlerez sûrement à un autre moment. 

Bon parlons de ce que je fais dans la vie; pour ma part, je suis cadreur/réalisateur/monteur vidéo, autrement dit je suis dans l’audiovisuel et je travail en indépendant. 

Qu’est ce qui m’a poussé dans cette activité?

Si j’ai choisi de faire ce métier c’est parce que, d’une part, j’ai décidé de plus travailler pour une entreprise dans le sens où j’étais persuadé d’avoir un esprit prolétaire. Et cela n’a pas manqué puisque depuis que je travail comme ceci, je suis épanoui. 

J’ai l’impression de vraiment compter pour mes clients, j’ai de vraies responsabilités qui auront un impact sur les projets lancés par ces derniers, j’en fait partie intégrante, j’apporte ma patte, mon savoir-faire. Vous l’aurez compris le fait d’être considéré comme une personne à part entière et pas un groupe d’individu représenté par un numéro d’embauché est un plus. Alors après je ne dis pas que c’est mieux ou moins bien mais je dis simplement que c’est ce qui me convient le mieux pour le moment.

Pour en revenir à mon activité, elle se décline en deux parties principales. La réalisation vidéo et le montage vidéo. Ces activités sont complémentaires mais ne vont pas forcément de paire. Je vais vous expliquer mais sachez cependant que je peux être sollicité pour l’un, l’autre ou pour les deux de consort. 

Concernant la partie réalisation, on commence par la conception de l’histoire de la vidéo qui va être produite, puis la réalisation de celle-ci. Pour vous donner un exemple, lorsque je suis sollicité pour la réalisation d’une interview par exemple, je sais qu’il va falloir préparer cette dernière avant de la produire. En général, cela ce passe dans les meilleurs cas quelques semaines avant le début du tournage et dans le pire des cas, quelques jours avant.

représentation de mon activité de cadreur

Une fois que la partie « pre-production » est achevé et que tout les parties savent ce qu’ils doivent faire, nous passons donc au jour de réalisation « production » de cette dernière et pour terminer, nous avons la phase de « post-production ». Celle-ci est caractérisée par la partie montage de la vidéo, on retouche les couleurs, on y ajoute des effets, on remet dans l’ordre les parties de l’interview par exemple tel un puzzle, on retouche la voix, les bruits ambiant, la musique, l’apparition de titre, logo ou de texte dans la vidéo finale etc. 

Cependant comme vous pouvez le constater, aujourd’hui les caméras sont de plus en plus accessible, lorsque l’on parle de caméra, on ne parle plus de caméscope mais plutôt d’appareil quelconque capable de filmer, tel un smartphone, un appareil photo, une caméra d’action ou autre. Et c’est là qu’intervient la deuxième partie de mon travail, celle qui consiste à monter des vidéos qui ont déjà été filmé par des clients. Je propose des services tels que cités plus haut pour la partie « post-production ». 

Je vais maintenant vous donnez des cas concrets; j’ai un de mes clients qui se trouve a plusieurs centaines de kilomètre de chez moi, ce que nous avons donc convenu pour que l’on puisse collaborer ensemble c’est qu’il s’occupe de la partie vidéo lui-même étant donné que sa demande était simple pour la partie vidéo « face-caméra » et moi je m’occupe de la partie « Post-Production » donc on voit là que je ne m’occupe pas de la réalisation puis du montage mais seulement de la partie montage.

Il y a un second cas et c’est celui où je dois créer la vidéo de A  à Z, c’est à dire que je vais être à la réalisation ainsi qu’au montage, comme lors des Interviews que je fais pour un célèbre média (dont je tairais le nom).

matériel pour mon activité

Mais mon métier s’accompagne également de matériel professionnel que je vous présenterais dans des articles indépendants. Je vous parlerais de ma caméra, de mon matériel de son, de ma lumière, de mes objectifs, de mes systèmes de stockage ou même de mon moniteur externe. 

Donc voila, pour faire gros je travail dans le domaine de l’audiovisuel en indépendant, avec des marques, d’autres indépendants, des enseignes ou même pour des médias. J’essayerais d’entrer un peu plus dans les détails la prochaine fois et je vous raconterais comment j’ai eu mon premier client. 

Je ne veux pas trop m’attarder sur ce sujet car je vous réserve plein d’autres articles. Je vous remercie à tous de m’avoir lu et je vous souhaite comme d’habitude une très bonne semaine à tous. 

Peace ✌🏽

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.